Artisons #38 : « Zodiaque »

Explications pour le thème de cette semaine : le premier volume des Short Trips de Virgin s’intitule Zodiac. Comme son nom l’indique, il a pour thème les signes du Zodiaque (occidental). J’avais trouvé en les lisant que cela avait été assez mal exploité par les auteurs, de manière générale. J’ai donc voulu savoir ce que les talentueux participants de notre groupe Doctor Who Classics pouvaient faire avec ce thème. Vous n’êtes pas obligés de vous limiter aux signes occidentaux. Et vous pouvez même déborder sur l’Astrologie en général.

Voici, ci-dessous, le résultat de l’Artisons « Invasion ».

(Cliquez sur les images pour les afficher en plus grand)

K9-separateur-small4

Florent Fayolle (Texte et Fanart)

Texte :

L’invasion de la planète Oxo n’avait été, pour ainsi dire, qu’une formalité. Les autochtones, quoique possédant une technologie avancée, étaient stupidement pacifiques et ne disposaient que d’un armement ridicule face à la puissance militaire de l’Empire. Le major Airella Stedzen, qui avait secondé l’invasion, marchait à présent à la gauche de son chef à travers la rue principale de la capitale oxoïte, vers l’imposant bâtiment faisant office de siège de gouvernement, pour prendre acte de la capitulation de la planète. Elle risquait de temps à autres un regard plein de crainte et d’admiration vers son supérieur. Son armure noire, impeccablement lustrée, brillait sous les rayons du soleil. Sa cape, également noire, voletait élégamment derrière lui. Il n’y avait pas à dire, le seigneur Vador avait vraiment une classe folle ! Numéro trois de l’Empire Galactique, il était craint par tout l’univers connu, à l’exception de l’empereur Palpatine lui-même et de son bras droit, le grand moff Wilhuff Tarkin.

Malgré une victoire facile, le seigneur Vador était de mauvaise humeur. Le peuple vaincu, avec sa détestable habitude de se vêtir de couleurs criardes, et son langage comparable à une glougloutement idiot, était hautement ridicule et il craignait que ce grotesque ne déteigne sur sa gloire. Il bouillait intérieurement en voyant ces crétins d’Oxoïtes terrés de part et d’autre de la rue, regardant avec terreur la file de soldats avancer à travers la ville. Le contingent impérial n’était plus qu’à quelques mètres du palais lorsqu’un étrange sifflement se fit entendre en même temps que se matérialisait au milieu de la rue une sorte de cabine bleue surmontée d’une lanterne clignotante. Dark Vador s’immobilisa brusquement, immité par ses soldats cuirassés de blanc (ce qui ne se fit pas sans quelques bousculades à l’arrière de la cohorte, mais leur chef ne sembla pas s’en apercevoir).

« Qu’est-ce que c’est que ce truc ? » ne put s’empêcher de murmurer Airella.

La porte de la cabine s’ouvrit en grinçant et, si le seigneur Vador n’eut pas porté un masque, l’on aurait pu voir ses yeux s’écarquiller de stupéfaction en une expression des plus comiques. L’homme sortant de la cabine était âgé, portait une redingote brune et une écharpe bleue, et arborait une fine moustache blanche.

« Grand moff Tarkin ? Vous aussi ? »

Dark Vador regretta immédiatement de ne pas avoir su mieux contenir sa surprise. Se ressaisissant, il s’agenouilla maladroitement devant le nouvel arrivant, comme le protocole impérial l’exigeait, immédiatement imité par l’ensemble de ces hommes. Mais sa stupéfaction redoubla lorsqu’il vit apparaître une fillette brune aux côté de l’ancêtre, le fixant de ses grands yeux innocents.

« C’est qui le Monsieur ? Tu le connais, Grand-père ? »

Le Docteur adressa un clin d’œil complice à l’enfant. Son incroyable intelligence lui avait permis d’embrasser la scène d’un seul regard. La population effrayée, les soldats, celui-qui semblait faire office de chef un genou à terre devant lui. Il fallait tenter le tout pour le tout.

« Relevez-vous… euh… soldat ! »

Vador obéit, frémissant de frustration face à un tel dénigrement de son titre.

« Vous allez laisser ces gens tranquilles et quitter immédiatement cet endroit ! Allez, ouste ! »

Tremblant de rage et serrant les poings, Dark Vador tourna les talons tandis qu’Airella Stedzen adressait un sourire radieux au pseudo-Tarkin.

« Vous avez bien fait de vous laisser pousser la moustache, Grand Moff… Cela vous rajeunit. »

Elle emboîta le pas à son général, rougissant de son audace et se disant que cette étrange boîte bleue était finalement bien plus classe qu’un croiseur impérial.

***

Note: Faut-il rappeler que Peter Cushing, qui interprète le Docteur dans les films « Dr. Who et les Daleks » (1965) et « Les Daleks envahissent la Terre » (1966) est également à l’affiche du premier volet de la saga Star Wars (1977) dans le rôle du Grand Moff Tarkin ?

Fanart :

Tarkin-Vador-red

K9-separateur-small4

Kathwho (Fanart)

Invasion de l’espace personnel

Invasion_KathWho

K9-separateur-small4

Laureline (Photomontages)

Alien Invasion new header large

being-john-malkovich-poster-affiche

K9-separateur-small4

Umanimo (Drabble et Bande Dessinée)

Drabble (700 mots) :

Bureau d’enregistrement des Invasions

« Suivant ! »

Ce qui ressemble à une machine pourvue de trois appendices, roule – ou flotte, difficile de le dire – vers la préposée.

« Nom ? marmonne l’employée d’un ton las.

– DA – LEK !

– Hum… Race ?

– DA – LEK !

– Vous avez le même nom que votre race ?

– EX – ACT !

– Bon, moi je dis ça, hein, ça m’est égal, vous savez. Motif de l’invasion ?

– Transformer la Terre en vaisseau spatial en creusant jusqu’à son centre.

– Ah ? Plutôt original. Félicitation.

– MER – CI ! EXTERMINER ?

– Pas aujourd’hui. J’ai trop de travail. Suivant ! »

Un homme, apparemment vêtu d’un scaphandre spatial, prend la place de Dalek.

« Nom ?

– Cyberman.

– Race ?

– Cybermen.

– Vous aussi ? Décidément, il y a des gens qui ne connaissent pas le dictionnaire des prénoms. Motif de l’invasion ?

– Transformer les Humains en Cybermen. Nous . allons . vous . améliorer.

– D’accord. Veuillez attendre votre tour. La salle d’attente est à droite. Suivant ! Nom ?

– GROOOOAAARR !

– Pardon ? J’ai mal compris. Combien de « O » et de « A » ?

– GROOOOOOOOAAAAAAAAARRRRR !

– Bon, bon. Ne nous énervons pas. Ce ne sera pas de ma faute s’il y a des erreurs dans votre nom, hein ? Race ?

– GROAR !

– Ouais, d’accord. Pas de dictionnaire des prénoms pour ceux-là non plus. Motif de l’invasion ?

– GROOAAA ! ROAARGR !

– Je note : « GROOAAA ! ROAARGR ! » Dans la salle d’attent… heu non, veuillez attendre dans la cour, s’il vous plaît. Suivant ! »

Un homme d’apparence tout ce qu’il y a de plus ordinaire s’arrête devant le comptoir :

« Nom ?

– Androïde.

– Race ?

– Kraal.

– Motif de l’invasion ?

– Faire disparaître l’humanité pour que nos maîtres les Kraals profitent entièrement des ressources de la planète.

– Oui. Du classique, quoi. Salle d’attente. Suivant ! »

Deux créatures se bousculent pour arriver en premier à la banque. Finalement, l’une d’entre elles, dans son scaphandre au casque ovoïde, s’efface pour laisser passer l’autre, une sorte de miroitement crépitant :

« Après vous, mon cher Vardan, ouvrez la marche. »

Le questionnaire du Vardan se déroule selon la même procédure. À « Motif de l’invasion » il indique que son propos est de prendre possession de Gallifrey et de la puissance des Seigneurs du Temps.

« Hum, grommelle l’employée. Et ça se trouve où, ça ? En Irlande ?

– Non, dans la constellation de Kasterborous

– Alors, je suis désolée, mais vous vous trompez de planète. »

Le Vardan se tourne vers le Sontarien :

« Je vous avais bien dit qu’il fallait tourner à gauche après la galaxie du Moulinet.

– Pas du tout, vous avez dit tout droit en direction du Grand Nuage de Magellan, puis seulement alors à gauche…

– Vous les Sontariens croyez tout connaître… »

Les deux acolytes s’éloignent en continuant à se disputer. La femme au comptoir hausse les épaules et fait un geste de la main à la personne suivante. C’est un grand humanoïde vêtu de façon flamboyante, avec une tête osseuse, pourvue de dents impressionnante.

« Nom ? demande la préposée, nullement impressionnée.

– Je suis le Chef !

– Hum. Race ?

– Syyycoraxx !

– Motif de l’invasion ?

– Réduire la race humaine en esclavage.

– Assez classique là aussi, mais toujours à la mode.

– On ne vous demande pas votre avis, femelle ! »

L’employée lui lance un regard méprisant. Elle en a vu de plus féroces.

« Allez vous asseoir dans la salle d’attente comme les autres, bougonne-t-elle.

– Pas question ! Je veux être reçu tout de suite.

– Cher monsieur. Tous nos envahisseurs sont pressés. Ça se bouscule au portillon. J’ai des journées de dingues à enregistrer tout ça. Et encore, nous avons simplifié les formalités, parce que nous ne nous en sortions pas. Alors, vous allez être bien gentil et prendre la queue comme tout le monde. Avant vous, j’ai des Daleks, des Cybermen, des Dinosaures et des Androïdes. Et encore, vous avez de la chance, les Vardans et les Sontariens se sont trompés de planète. Veuillez vous asseoir et patienter, s’il vous plaît. »

Texte composé à partir des épisodes suivants : The Dalek Invasion of Earth, The Invasion, Invasion of the Dinosaurs, The Androïd Invasion, The Invasion of Time, The Christmas Invasion.

Bande Dessinée :

Leçon de méditation

Envahir

K9-separateur-small4

Le règlement reste le même. Vous avez jusqu’au Mardi 17 février à 20h00 (pour la France. Au Québec, prenez en compte le décalage horaire.) À envoyer à : umanimo@live.fr

Pour la semaine prochaine, le thème est :

« Zodiaque »

Je vois beaucoup d’inspiration dans vos astres…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Artisons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s