Artisons Anniversaire de Flavichou

Bon anniversaire à Flavichou, admin du groupe !

(cliquez sur les images pour les voir en plus grand)

Julien Davain (photomontage)

Julien Cadart (photomontage)

Marion (fanart)

Pauline Cadart (photomontage)

Rémi Germain (photomontage)

Robin Brou (photomontage)

Thomas Pouchin (texte)

LE JOUR DU FLAVIEN

Bonjour, je m’appelle Flavien et je viens juste d’avoir 25 ans, j’ai les cheveux bouclés, je fais 1m75 et je suis de type caucasi… non, ça fait trop début de fanfiction, ici c’est la vraie vie.
Bon, je vais vous raconter une histoire extraordinaire… mon histoire, celle où j’ai failli devenir le compagnon du Docteur !

Tout à commencé le vendredi 16 février 2018, nous étions en route avec Marie, l’élue de mon coeur, vers le tournage du prochain Tardistory. Nous roulions à bord de la “Pussy Wagon”, c’est le nom que nous avons donné à notre voiture, qui est moche (elle est petite, verte et avec des autocollants fleurs) mais nous l’aimons quand même! Vers la moitié du chemin, Marie décide de s’arrêter à une aire d’autoroute afin de faire un break. Je décidai donc d’aller aux toilettes pour évacuer les 5 litres de thé glacé que j’avais bu depuis notre départ de la maison. La bâtisse abritant les toilettes était insalubre, le bois la constituant étant pourri et la pierre étant pleine de mousse et de taches brunâtres. L’intérieur était fait de 5 cabines abritant des toilettes turcs. J’entrais donc dans celle du fond au cas où je fasse un bruit indépendant de ma volonté. Je vais vous passer les détails de la séquence qui a suivi… Bref, en sortant des toilettes, en me tournant sur la gauche, je remarquai l’apparition d’une sixième cabine. Étonné de voir soudainement l’apparition de cette dernière, j’ai donc pris la décision de regarder à l’intérieur, m’attendant juste à tomber sur des excréments laissés par un camionneur pressé de livrer sa marchandise. Ma découverte fut tout autre, je venais en effet de rentrer dans un TARDIS ou en tout cas quelque chose y ressemblant. Les doutes s’évanouirent quand une porte de l’autre côté de la salle s’ouvrit, l’ombre d’un homme aux cheveux bouclé avec un long manteau apparut. L’homme s’avança, il s’agissait du Sixième Docteur, enfin quelqu’un qui y ressemblait grandement, il s’avança vers moi et me dit :
-T’es qui, toi ?
-Je suis Flavien, je suis fan de Doctor Who et je vois que vous aussi, pouvez-vous me dire ce qu’il se passe ici… Bon, votre cosplay est réussi mais pouvez-vous m’expliquer comment vous avez fait pour transformer ces toilettes en TARDIS ?
-Mais dis-moi, t’es pas très fut-fut toi !
-Pardon ?
-Je suis le Docteur, le vrai, celui de la vraie vie véritable !
-Marrant !
-Tu ne me crois pas ? Suis-je vraiment obligé de te le prouver ?
– Oui
– Donc le fait que ça soit plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur ne te suffit pas ? Bon, tu veux aller où et quand ?
-Je veux aller à Paris le 6 mars 2012 au concert de Rammstein !
-Très bien, ça vaut pas les Tokyo Hotel mais ça me va !
Le Docteur appuya sur différents boutons se trouvant sur la console du TARDIS afin de programmer notre destination. Le célèbre bruit du TARDIS commençait à se faire entendre, la colonne centrale de la console était en mouvement. Le TARDIS atterrit, nous pouvions entendre la foule en délire, le Docteur ouvrit la porte. La voix de Till Lindemann se fit entendre :
-Ich will…Ich will…Ich will…suce…
Le Docteur claqua la porte d’un seul coup :
-C’est bon, tu me croies maintenant ?
-Oui… Mais si vous existez, pourquoi la série existe et pourquoi le Docteur de la série vous ressemble ?
-Parce que c’est inspiré de ma vie, Sydney et Vérity ont voyagé avec moi, un jour ils ont décidé de partir et de faire une série sur moi en essayant de respecter les histoires que je leur avais données, bon jusqu’à maintenant y’a eu du bon travail même si je ne supporte pas l’acteur qui joue ma 5ème incarnation. Bon, retournons à l’aire d’autoroute.
De retour sur l’aire d’autoroute, j’ai demandé au Docteur pourquoi il était là :
-Je cherche à me cacher.
-Vous cacher de quoi ?
-Des Moutou, une race extra-terrestre métamorphe qui veut envahir le monde.
-Moutou ? C’est vachement moche comme nom !
-C’est bien humain ça, dès qu’il s’agit d’une race extra-terrestre, elle doit obligatoirement avoir un nom classe !
-Si vous le dites, du coup métamorphe comme les Zygons ?
-Non pas vraiment, lorsque les Moutou prennent l’apparence de quelqu’un, ils se nourrissent des passions du sujet pour devenir de plus en plus fort… En gros si la victime est fan de Lorie, eh bien elle va regarder, écouter, lire tout ce qu’elle trouvera sur le sujet.
-Impressionnant et effrayant, vous voulez qu’on vous cache ? On se rend dans le nord de la France pour le tournage d’une émission sur Doctor Who justement.
-Entouré de fans de la série ?
-Ouiiii !
-Non.
-Mais si, vous allez voir, ils sont sympas, ce soir y’a une fête d’avant tournage… En plus, si on y réfléchit bien, le dernier endroit où on viendrait vous chercher c’est dans des rassemblements de fans de la série !
-Oui, tu as raison, allons-y !
-TALAREF !
-Quoi ?
-Non, rien.
Je présentai donc Marie au Docteur, évidemment au début elle ne nous crut pas et était persuadée qu’il ne s’agissait que d’un alcoolo, puis après quelques minutes elle finit enfin par nous croire. Nous décidâmes donc de nous remettre en route pour le nord.

Deux heure plus tard, nous arrivions chez les Pepperpot pour la soirée d’avant tournage. L’équipe de tournage était au complet, plus “Michou” et “JCay”, deux de mes amis. Je décidais de prendre la parole pour présenter notre invité :
-Chers amis, je vous présente le Docteur, le vrai, le Sixième pour être précis, celui de la vraie vie. Eh oui, le Docteur existe et il est avec nous pour se cacher de monstres diaboliques. Je sais que ce n’est pas facile à croire mais pourtant…
Ce à quoi Julien de Pepperpot répondit :
-Bon, c’est qui en vrai ?
Marie prit la parole en foudroyant tout le monde du regard :
-Croyez-le !!
Après l’intervention de Marie, mes amis me croyaient enfin. Je présentai donc le Docteur à mes joyeux camarades, sauf Thomas, qui était comme à son habitude aux toile… occupé. Les présentations furent écourtées quand la sonnette retentit. J’ouvris la porte et là, stupéfaction… La personne de l’autre côté de la porte était… moi !

L’autre moi me poussa et dit :
-Docteur, je suis le vrai Flavien, lui c’est une pâle copie. Je viens de m’échapper des Moutou !
Ce à quoi le Docteur répondit :
-Très bien ! Prouve-le !
-Ça ne vous a pas paru étrange que ce “Flavien” veuille se rendre à un concert de Rammstein, sa grande passion ?
-Ce qui me paraît étrange, c’est que pour un “rescapé” des Moutou vous soyez en si bon état, et surtout, que vous ayez tant d’informations sur notre itinéraire alors que vous n’étiez pas présent !
-Très bien, vous l’aurez voulu !
D’immenses éclairs commençaient à sortir de mon “faux moi”. L’intensité était de plus en plus forte. Tout le monde se cachaient les yeux afin de ne pas être aveuglé par la lumière. Mon double maléfique commençait à réciter des paroles de chansons que j’adore, réciter des dialogues de films et de séries que je regarde en boucle. Le Docteur était paniqué :
-Je ne sais pas quoi faire, j’ai battu des armées, des planètes, des producteurs de la BBC et je vais mourir là, de manière idiote et me régénérer en Écossais qui joue avec des cuillères !

Michou posa une question au Docteur :
-Excusez-moi…
Je coupais Michou dans son élan :
-Non Michou, laisse-le réfléchir, je sais que tu es “trop mature” mais là, c’est pas l’heure de rigoler !
-Non mais c’est sérieux, Flavien… Si le monstre devient plus fort en se nourrissant des passions de swa victime, est-ce que le monstre devient au contraire plus faible si on lui montre ce que la victime déteste ?
Le Docteur répondit d’un air illuminé :
-Mais oui, bien sûr ! Flavien, qu’est-ce que vous détestez…
Michou se mit héroïquement en face du Moutou et dit :
-Moi, je sais !
Il se mit à chanter :
-Terre…brûlée…au vent…Des landes de pierres…Autour des lacs
JCay se mit aussi à chanter en coeur avec Michou :
-C’est pour les vivants…Un peu d’enfer…le Connemara
Suivi par tout le reste de l’équipe :
-Des…nuages…noirs…qui viennent du nord…Colorent la terre…les lacs…les rivières…C’est le décor…du Connemara
D’un seul coup, un immense “Boom” retentit. Le monstre était au sol, immobile, il avait repris sa véritable forme. Comme c’est difficile de le décrire, disons seulement qu’il ressemblait à une sorte d’Eric Zemmour vert avec la coupe de cheveux de Grichka Bogdanov. Le Moutou était vaincu !
L’équipe cria Hourra. Nous étions fiers d’avoir sauvé le monde. Pendant que nous nous remettions de nos émotion, Michou rentra discrètement dans le TARDIS qui s’était matérialisé quelques secondes plus tôt. Mais que préparait-il encore celui-là ?
Je demandai alors au Docteur si nous pouvions l’accompagner dans ses aventures, ce à quoi il répondit :
-Non, désolé, vous êtes gentils et vous avez sauvé l’univers mais regardez vous, imaginez l’image que les gens auraient de moi ! Entre le grand maigre qui crie “LA PÂTE À DENT” ou “Y’A PAS DE LAIT”, le mec à poil et le p’tit gros qui chante du Sardou… D’ailleurs, il est où celui-là ?
Michou sortit du TARDIS, le Docteur lui demanda ce qu’il faisait dans son astronef, il répondit juste par un grand sourire.
Le Docteur reprit la parole :
-Ce fut un plaisir de vous rencontrer tous, vous êtes un poil lourdingue mais ça ne fait rien. À bientôt !
Le Docteur claqua la porte, et le TARDIS commença à se dématérialiser. Michou se cacha la bouche pour se retenir de rire. Quelques secondes plus tard, nous comprenions pourquoi. En se dématérialisant, le son du Tardis était quelque peu différent. En effet, on pouvait entendre le TARDIS grogner : “iiiiiissssssooooouuuuu …iiiiiissssssooooouuuuu…iiiiiissssssooooouuuuu”
Quel imbécile celui-là !

Et voilà, mon histoire est terminée.
Une heure après le départ du Docteur, Thomas, le présentateur de l’émission, sortit des toilettes et dit au reste de l’équipe :
-J’ai raté quelque chose ??

FIN

Tonton Spang (fanart)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Artisons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s